samedi 20 septembre 2014

LE TOGO ENTRE ESPOIR ET RÉSIGNATION




En mars 2015, le peuple togolais sera appelé aux urnes pour un scrutin présidentiel de tous les dangers, tous les espoirs, toutes les incertitudes.
Le Président sortant, Faure Gnassingbé, est depuis longtemps dans les starting-blocks : tous les éléments indispensables à la fraude sont en place : une CENI et une Cour Constitutionnelle renouvelées et plus que jamais assujettis au prince de Pya, une institution militaire antirépublicaine soumise et prête à tout, la centralisation de toutes les recettes pour faciliter encore davantage la prédation par la famille Gnassingbé via la création d'un Office Togolais des Recettes(OTR), la constitution dans la plus grande opacité de la liste électorale, interdiction de tout regard tant de l'opposition interne que des observateurs étrangers sur l'ensemble des préparatifs (l'envoyé de l'Union Européenne vient d'être viré pour cause de trop de curiosité)... etc. Pourtant, si Faure Gnassingbé devait se maintenir au pouvoir, ce serait dramatique pour tous les Togolais... Mais comment l'éviter, vu l'incompréhensible émiettement de l'opposition traditionnelle !
C'est dans cette ambiance lourde que je suis arrivé à Lomé depuis quelques semaines. Nous avons repris la mobilisation de nos militants de plus en plus nombreux et plus décidés que jamais d'imposer l'alternance en travaillant au rassemblement de tous les Togolais, de l'intérieur comme de l'étranger.

Tous les démocrates et humanistes qui veulent aider le peuple togolais à construire un Togo de liberté et de dignité sont les bienvenus, car nous avons besoin d'aide sous toutes les formes : matérielle, politique ou financière.

Vos messages sont attendus sur nos contacts dans les réseaux sociaux : facebook, twitter, google+ ou linked-in.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire