jeudi 5 décembre 2019

TOGO : TENTATIVE D'INSURRECTION ARMÉE: 18 PERSONNES DANS LES MAILLES DE LA POLICE NATIONALE



Voilà les dernières nouvelles qui nous parviennent de Lomé ! Ainsi la semaine dernière, une « mutinerie » se serait déclenchée au sein de l'armée nationale dans plusieurs casernes à la fois, sur l'ensemble du territoire national.
Nos 18 frères militaires arrêtés par la junte ainsi que tous les autres démocrates au sein de l'armée togolaise doivent savoir et faire savoir qu'ils ne sont pas seuls : des millions de Togolais au Togo et à travers le monde sont avec eux.
Je veux qu'ils sachent aussi qu'ils ne doivent renoncer à aucun sacrifice ! Il ne sera pas vain : dans le Togo démocratique que nous allons construire, leurs noms seront gravés dans le marbre des monuments dédiés aux glorieux martyrs du Togo ! 
Vraie tentative de rébellion ou pure invention des autorités togolaises pour se débarrasser de quelques-uns des militaires démocrates de plus en plus nombreux dans l'armée d'active comme chez les Anciens combattants, atterrés par la gouvernance de Faure Gnassingbé et ses affidés, officiers généraux ou officiers supérieurs. De plus en plus de voix s'élèvent au sein même de la « Grande Muette » pour dénoncer la violence que nos soldats sont contraints d'exercer sur leurs propres parents, frères, sœurs...etc, ainsi que la corruption installée et encouragée par Gnassingbé lui-même et ses généraux d'opérette Katanga, chef d'état-major des FANT, celui qui fait du safari dans les rues de Lomé et tire à vue sur les jeunes manifestants avec son fusil à lunette et Yark, à la fois ministre de la Sécurité et « tout-puissant » patron de la Gendarmerie nationale. 
Pendant que les militaires d'active, les officiers généraux prétendument versés dans la 2e Section et tous les autres souvent mis d'office à la retraite, « tirent la langue » et survivent difficilement, Gnassingbé couvre d'argent public et autres bienfaits totalement injustifiés, les satrapes qui assurent sa sécurité et aussi, croit-il naïvement, sa perpétuité au pouvoir. Il en oublie, si l'on le lui a déjà jamais enseigné, que le pouvoir perpétuel n'existe que dans l'imagination des imbéciles.
Ce trio diabolique dont les noms sont déjà inscrits sur la liste des futurs condamnés pour « crimes contre l'humanité » par la CPI, devrait pourtant prendre conscience que les injustices et frustrations infligées au peuple togolais depuis si longtemps vont forcément l'amener à une contestation de plus plus violente qui déstabilisera leur pouvoir avant de le renverser par la force mécanique dont ils ont les rênes aujourd'hui. Prions simplement que cette révolte, légitime du reste, ne fasse pas trop d'innocentes victimes dans la population.
La révolte gronde dans l'armée et elle sera de plus en plus ouverte et rassemblera très vite la totalité des militaires démocrates togolais.
Ce n'est plus désormais qu'une affaire de temps, le temps pour les gueux de s'organiser !

Pour le Mouvement SURSAUT TOGO
Le Président
KOFI YAMGNANE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire