mercredi 30 décembre 2015

Renforcer l'égalité républicaine contre la haine


Voici un gouvernement socialiste, donc républicain et de gauche, qui voudrait mettre un point final à une des valeurs fondamentales de la République française de 1792, héritée de la Déclaration des droits de l'homme de 1789 : l'égalité de tous les citoyens français devant la loi !
Ainsi donc apparaîtraient, pour la première fois depuis plus de deux siècles, deux types de citoyens français : les F1, nés Français et restés uniquement Français et les F2, nés Français mais possédant une autre nationalité !
Nous sommes tous d'accord pour constater que notre pays connaît de très grandes difficultés : la désespérance sociale est à son comble et nos gouvernants ne réussissent toujours pas à trouver des solutions. Ce n'est pas pour rien que le FN caracole en tête des scrutins successifs. Est-ce une raison suffisante pour créer diversion en annonçant vouloir abandonner nos valeurs ?
Nous sommes tous d'accord pour constater que notre ennemi a l'initiative : il frappe là où il veut, au moment où il veut, à l'endroit qu'il veut et de la façon qu'il a décidé de le faire. Là où il est dans l'action, nous ne pouvons être que dans la réaction. Est-ce une raison suffisante pour s'affoler et ainsi lui fournir des occasions de se renforcer ?
La droite française qui s'autoproclame « Les Républicains », faute d'agir, est dans l'agitation et propose donc n'importe quoi. Pourquoi devrions-nous sombrer dans un suivisme par lequel nous perdrions jusqu'à notre identité ?
Ce projet de modification de la Constitution nous ferait perdre notre âme sans rien nous apporter dans notre quête du dialogue et de la paix sociale. Pour au moins quatre raisons, je m'associe aux militants socialistes pour demander au gouvernement de renoncer à son projet :
  • aux yeux du monde, il dénaturerait profondément la physionomie de la République française
  • en interne, il serait coupable d'avoir pris le risque de faire exploser la société française
  • mesure symbolique, nous dit-on, mais un symbole ridicule tellement il est inefficace ! En effet, qui peut croire un seul instant qu'un jeune Français converti à l'islam et fanatisé par quelque barbu avide du sang d'autrui, renonce, le moment venu, à son acte de terreur par crainte de perdre la nationalité française ?
  • enfin électoralement, non seulement cette mesure ne détournerait pas une seule voix des électeurs de droite, mais encore elle nous en enlèverait beaucoup du peu qui nous reste à gauche.
Où est donc l'intérêt de ce projet d'extension de déchéance de la nationalité inscrit dans la Constitution de la République française ?

Défendre la liberté, renforcer l'égalité et promouvoir la fraternité, c'est faire reculer la haine et faire gagner la République.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire