mardi 20 janvier 2015

LE RECENSEMENT SELON LE GOUVERNEMENT TOGOLAIS...


Afreepress (Lomé, le 20 janvier 2015)- La révision des listes électorales a effectivement démarré ce mardi 20 janvier dans le Grand Lomé. Au Centre de recensement et de vote (CRV) du Lycée Tokoin-Est à Lomé, il n’y a pratiquement pas de monde, seules quelques rares personnes viennent sont venues se faire inscrire, a constaté sur place un reporter de l'Agence de presse Afreepress.
Pour ce premier jour, plusieurs difficultés sont notées sur le terrain, selon le président de l’une des quatre (4) salles qui servent de lieu de recensement dans cet établissement.
« Nous sommes venus le matin très tôt mais les kits ne sont pas vite arrivés. Il a fallu attendre. J’ai appelé les membres de la Commission électorale locale indépendante (CELI), qui me disent qu’ils sont en train d’approvisionner les autres centres. Ils sont arrivés à 11heures. Nous avons également eu des problèmes de salle puisque les élèves n’avaient pas encore libéré les salles à l'arrivée des kits. Le président de la CELI est allé s’entretenir avec le censeur avant qu’on ne libère les élèves », a-t-il déclaré à Afreepress.
Autre difficulté rencontrée par les « Comités listes et cartes » (CLC) du lycée visité, l’indisponibilité d’électricité du fait de l’absence des prises dans les salles apprêtées.
« Il y a bien du courant dans les salles de classes mais il n’y a pas de prises. Nous leur avons signalé ça. J’ai dû aller moi-même chercher une rallonge pour qu’on puisse commencer. Nous nous débrouillons avec ces moyens du bord pour démarrer le recensement. Les autres ont de l’autonomie sur leur machine mais ils se demandent s’ils peuvent tenir longtemps », a-t-il ajouté.
Il sonnait 13 heures 27 dans ce centre, et seulement six (6) personnes sont enregistrées dans cette salle !
Selon le chronogramme établi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la zone 1 incluant les préfectures du Grand Lomé, celles de toute la région maritime ainsi que de Yoto et Agou, la révision des listes électorale est prévue pour durer jusqu’au 26 janvier 2015.

Remarque : Cette opération de recensement est à l'image de tout ce qui se fait dans cette « démocratie apaisée », pauvre pays...
Voilà comment est gouverné tout un pays depuis 50 ans : on en rirait si ce n'était pas si dramatique... pour le peuple togolais.

Pendant le même temps, le gouvernement dépense des sommes folles d'argent pour se faire de la publicité mensongère dans des revues étrangères de luxe, comme...dans la dernière livraison(08/01/2015) de la revue française « LE POINT » où le Togo est décrit, avec une complaisance coupable, comme le paradis sur terre : nouvelle ère économique, apaisement,, souveraineté énergétique, nouvelle aérogare... voilà les titres ridiculement grandiloquents.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire